revv-valence

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Dossiers Valence - Portes S28 L'itinéraire S28, une longue histoire


L'itinéraire S28, une longue histoire

Envoyer Imprimer PDF

S28 = itinéraire en rive gauche du Rhône entre Valence, Portes les Valence Etoile et La Voulte

S28 : c’est un itinéraire qui a été mentionné sur la carte de la Drôme à Vélo dés son édition de 1993. Il permet d’aller de Valence à La Voulte par les bords du Rhône, la Véore et les Petits Robins C’est une promenade facile et agréable en toute saisons. Il a été balisé dès 1993.

En 2002 lors de l’actualisation de la carte de la Drôme à Vélo Jean Pierre Larmagnac et Albert Cessieux rencontrent Mme Girard maire de Portes pour lui proposer l’ensemble des itinéraires traversant sa commune.

Fin 2004 des habitants nous préviennent de la coupure de l’itinéraire au droit du hameau de la Motte. Les panneaux de la Drôme à vélo ont été enlevés. Les vélos gêneraient les aménageurs ! Cette coupure n’est pas acceptable. De nombreuses personnes se promènent le long du Rhône aussi bien sur sa rive drômoise qu'ardéchoise.

Mars 2016, la continuité est rétablie. Découvrez toute l'histoire ...

L'enquête publique de la réalisation du pont des Lônes avait même mentionné que celui-ci permettrait de faire une boucle cyclable de 22km avec le pont de Charmes. C'est donc bien reconnaître l'intérêt de cet itinéraire. Aujourd'hui le pont des Lônes a été réalisé avec des aménagements cyclables. Il est donc indispensable de retrouver la continuité de ces itinéraires pour les piétons et les vélos.

Le 15 janvier 2005 REVV saisit la Mairie de Portes et le Président du Conseil Général pour demander le maintient de la continuité du passage des piétons et vélos, sans réponse. On nous fait comprendre que les terrains "appartiennent" à la CNR.

30 mai 2005 REVV écrit à la CNR avec copie aux maires de Portes, de Valence et au président de conseil général.

La CNR n'avait pas remarqué cet itinéraire! Le Conseil Général propose une réunion 20 Septembre 2005 avec la CNR, et la ville de Portes. La CNR est d’accord pour rouvrir le passage au hameau de la Motte mais signale qu’en aval, les terrains lui « appartiennent » (bien qu'ils fassent partie du domaine public). Il sont destinés à accueillir des activités utilisant le transport fluvial et que pour des raisons de sécurité l’itinéraire ne pourra être maintenu en rive du Rhône. Une solution devra donc être trouvé dans la zone industrielle. La Mairie de Portes n’est pas opposée mais  c’est Valence Major qui est aménageur de la zone de la Motte. La CNR prévoit aussi une piste cyclable le long de la rue Louis Armand.

Le 12 mars 2007 ne voyant toujours pas de réponse REVV saisi Valence Major. Le Conseil Général organise une réunion le 26 avril. Valence Major est présent, par contre la mairie de Portes n’est pas là ! Valence Major qui découvre le problème pense que les voieries ont été remises à la commune. La CNR maintint sur ces emprises la possibilité de créer une piste cyclable de 3m, par contre plus au sud, le long de la rue Louis Saillant, elle n’est plus dans ces emprises.

C’est impressionnant de voir comment des collectivités sont capables de les faire tourner en bourrique les citoyens à leur environnement  malgré tous les discours sur la démocratie participative et le développement durable.

Cet itinéraire reste indispensable pour l’agglomération de Valence. Il est fréquenté et le sera encore plus demain pour la promenade, mais aussi pour venir travailler sur la zone de la Motte, pour aller à Portes, pour accéder aux zones de loisirs de Portes et d'Etoile ou se retrouve pêcheurs et véliplanchistes. Il permet aussi de rejoindre Etoile, Livron, Charmes et La Voulte par des voies tranquilles.

Aujourd’hui, les industriels ne se bousculent pas sur ces sites et il reste suffisamment de place pour réaliser l’aménagement de la continuité d’un itinéraire piétons vélos.

Quelques photos montrent que la place existe pour traverser ce secteur sans en gêner l’activité, au contraire, l’aménagement permettrait même de réduire les friches existantes. Regardez !

Il ne reste que la volonté de le faire aboutir. Nous l’avons.

L'itinéraire proposé est visible sur la carte ci-dessous.

 

En 2010 la commune de Portes les Valence a inscrit cet itinéraire dans son schéma cyclable. Le Maire nous l'a confirmé par courrie indiquant le tracé de l'itinéraire proposé.

courrier-portes-S28Mais pour Portes les Valence ce n'est pas un aménagement prioritaire, ils ont d'autre soucis et cet itinéraire doit être un projet de l'agglomération de Valence.

En avril 2011 ViaRhôna arrive à l’Épervière et bien que l'itinéraire ne soit pas encore terminé entre Valence et l'Epervière il y a de plus en plus de monde et le prolongement du parcours s'impose vers Portes et même Étoile ou l'ancienne gravière située à proximité du barrage de Charmes a été transformée en zone de loisirs. Un accès a vélo de cette zone est indispensable mais l'itinéraire cyclable indispensable dans ce secteur a disparu des documents d'urbanisme. Nous avons demandé qu'il soit maintenu au PLU mais pas de réponse.

La CNR a réalisé l'aménagement de son lotissement et une déviation de l'itinéraire piétons vélo pour rejoindre la rue Louis Armand par contre le troncon promis le long de la rue Louis Armand n'a pas été réalisé.

Aujourd'hui l'agglomération Valentinoise réalise un projet de zone multi modale dans ce secteur. C'est une belle idée d'avoir des activités qui permettent à des marchandises de venir par camion et de repartir par la voie d'eau ou par le train

 

Il n'est pas acceptable que cette continuité soit supprimée. Ce n'est pas parce que l'on est en zone industrielle que les piétons et vélos ne doivent pas passer, au contraire!

Janvier 2014 REVV écrit au président de Valence Agglo  la lettre ci dessous,pour demander que la continuité soit maintenue. Nous espérons une réponse positive dans le cas contraire nous saurons à quoi nous en tenir.

lettre-alain-maurice

 

La continuité de cet itinéraire reconnu intéressant des 1993 et confirmé à plusieurs occasions doit être assurée. C'est la seule solution acceptable pour sortir de l'agglomération par le Sud.  Elle permet d'assurer des déplacements actifs de toutes natures. Cet itinéraire doit être compatible avec une zone d'activités. De nombreux exemples de ports sur des voies d'eau montrent que les solutions de portiques ou tapis roulant sont toujours et partout possibles.

Il est indispensable de respecter ce passage apprécié par de nombreux habitants du grand Valence.

Les élections de mars 2014 ont amené de nouvelles équipes sur les villes de Valence et Portes et sur l'Agglomération. Le vélo n'ayant pas de couleurs politique, nous avons envoyé ce courrier au nouveau président de l'Agglomération Valence Romans Sud Rhône Alpes. Il a demandé à ses service de nous rencontrer.

Cette réunion a eu lieu le 2 juin 2014 avec le service économique de l'agglo. : Mrs Masse, Taupe, Priolon.  Ce service avait bien reçu notre demande. Mr Masse nous indique que le déclassement de la voie à fait l'objet d'une enquête publique lors de l'été 2013! Il était étonné que cet itinéraire ne soit pas mentionné dans les plans de déplacement urbains de Valence et de l'agglomération. Effectivement nous l'avons remarqué et chaque fois que nous avons été consulté, nous l'avons réclamé mais sans réponses. La démocratie participative a encore des progrès à faire! Aujourd'hui  notre demande a reçu un échos favorable des techniciens. Ils nous indiquent que cette liaison est encore possible en créant  un passage le long de la clôture de la nouvelle zone portuaire, en pied de talus de l'autoroute.


Nous apprenons également que, compte tenu de l'importance du trafic poids lourd dans cette zone, le service étudie la continuité d'une piste cyclable entre le dépôt de sucre et le port, comme nous le demandons. Voila de bonnes nouvelles. Nous n'attendons plus qu'une confirmation des élus et la mise en œuvre de ces solutions.

Mars 2016

La continuité est rétablie et déjà beaucoup de cyclistes l'utilisent pour partir vers le sud et rejoindre le pont de Charmes la boucle Pont des Lônes Pont de Charmes avec retour sur Valence par ViaRhôna est de nouveau possible.

Dans la Zone de la Motte de Portes les Valence des travaux importants de rénovation de la rue Louis Saillant sont en cours. Ils prévoient une piste cyclable à double sens de 3m de large. Une bonne chose. Espérons qu'elle soit facilement utilisable par les cyclistes. Nous avons quelques inquiétudes.

Nos collectivités et maitre d’œuvre ne sont pas spécialement des pratiquants du vélo. Ces aménagements sont assez nouveaux pour eux et ils commettent des erreurs de jeunesse!  Après on entends dire que les cyclistes ne respectent rien et font n'importe quoi! Une concertation entre les services et les utilisateurs n'est pas du temps perdu.

Réjouissons nous tout de même de la prise en compte des déplacements à vélo. Sur ce quartier de la Motte nous sommes à 8km du centre de Valence. Il y a ici des entreprises qui ont beaucoup de personnel. leur donner la possibilité de venir à vélo par un trajet agréable est important.

Le raccordement de cet itinéraire à ViaRhôna par le dépôt de sucre et le pont des Lônes que nous demandons depuis lomgtemps doit pouvoir être inscrit avec précision dans le PDU. N'est-ce pas cela passer des bonnes intentions aux actes?


 

Mise à jour le Dimanche, 10 Avril 2016 17:52